1993

La startup rencontre un succès rapide, mais se trouve aussi confrontée à une réglementation plus restrictive et à la baisse des prix des prothèses en Europe. Jacques Essinger quitte la société et Jean Plé reprend la Direction Générale et le contrôle de Symbios. Il adapte la stratégie pour étendre le portefeuille produits aux prothèses standards afin de s’adresser à un plus grand marché que celui des prothèses sur-mesure.

Précédent

Suivant

error: Content is protected !!