HIP-PLAN®

La référence en planning 3D.
En savoir plus

La référence en planification préopératoire

Grâce au HIP-PLAN®, le chirurgien peut planifier l’arthroplastie de hanche dans les trois dimensions, ce qui lui permet de bénéficier de beaucoup plus d’informations que sur des radiographies conventionnelles, et donc d’améliorer la qualité de sa planification préopératoire. Le HIP-PLAN® est reconnu comme étant la référence en planning préopératoire de hanche en 3D (1)(2)(3).

 

  • Plus de précision dans la planification des tailles d’implants dans les trois dimensions(1)(2)(3) ;
  • Plus de précision dans l’orientation des implants, notamment sur les plans axial et sagittal(3)(4) ;
  • Contrôle du risque de débord de la cupule et d’effet came ;
  • Anticipation de la stabilité de la tige dans le canal fémoral grâce à l’évaluation des densités osseuses en contact avec l’implant ;
  • Contrôle de la reconstruction en visualisant le résultat final de la simulation des implants.

Plus de précision pour de meilleurs résultats

La planification HIP-PLAN® est facilement reproductible au bloc opératoire, et permet au chirurgien d’améliorer la précision de restauration des longueurs de jambe, de l’offset fémoral et de l’antéversion des composants prothétiques par rapport à une planification réalisée en 2D(1)(2)(3)(4). Ainsi, le HIP-PLAN® accompagne le chirurgien au quotidien pour l’aider à maîtriser les principaux challenges de l’arthroplastie de hanche :

 

  • Réduction du risque de luxation postopératoire (1)(2)(3)(12) ;
  • Réduction du risque d’inégalités de longueurs de jambe (1)(2)(3) ;
  • Amélioration de l’efficacité des muscles abducteurs et de la marche (5)(9)(10)(12) ;
  • Réduction du risque de décoaptation tête-insert (ou « edge loading »)(1)(2)(3), connu pour être un facteur d’augmentation de l’usure articulaire(11)(12) et du risque de bruit (ou « squeaking »)(6) ;
  • Réduction du risque d’effet came (ou « impingement »), connu pour être un facteur d’augmentation du risque de luxation postopératoire(2)(4)(8).

Une meilleure préparation pour plus d’efficience opératoire

L’anticipation du choix des implants et des objectifs de reconstruction permet au chirurgien d’être mieux préparé. Il peut ainsi augmenter ses chances de réaliser un acte maîtrisé et sans surprise, tout en optimisant le matériel nécessaire à la procédure.


  • Optimisation du matériel requis pour l’intervention grâce à l’anticipation des tailles d’implants et des instruments ;
  • Rapport de planification permettant de guider le chirurgien durant toute la procédure ;
  • Nombreux contrôles simples à réaliser pour vérifier l’exactitude de la résection du col et de la position des implants par rapport à la planification ;
  • Plus de fiabilité et d’efficience dans la réalisation de la chirurgie.

Ressources

(1) Sariali E, Mouttet A, Pasquier G, Durante E, Catone Y. Accuracy of reconstruction of the hip using computerised three-dimensional pre-operative planning and a cementless modular neck stem. J Bone Joint Surg Br. 2009 Mar;91(3):333-40.

(2) Sariali E, Mauprivez R, Khiami F, Pascal-Mousselard H, Catonné Y. Accuracy of the preoperative planning for cementless total hip arthroplasty. A randomised comparison between three-dimensional computerised planning and conventional planning. Orthop Traumatol Surg Res. 2012 Apr;98(2):151-8.

(3) Hassani H, Cherix S, Ek ET, Rüdiger HA. Comparisons of preoperative three-dimensional planning and surgical reconstruction in primary cementless total hip arthroplasty. J Arthroplasty. 2014 Jun;29(6):1273-7.

(4) Sariali E, Boukhelifa N, Catonne Y, Pascal Mousselard H. Comparison of three-dimensional planning-assisted and conventional acetabular cup positioning in total hip arthroplasty: A randomized controlled trial. J Bone Joint Surg Am. 2016 Jan 20;98(2):108-16.

(5) Sariali E, Klouche S, Mouttet A, Pascal-Moussellard H. The effect of the femoral offset modification on gait after total hip arthroplasty. Acta Orthop. 2014 Apr;85(2):123-7.

(6) Sariali E, Klouche S, Mamoudy P. Ceramic-on-ceramic total hip arthroplasty: Is squeaking related to an inaccurate three-dimensional hip anatomy reconstruction? Orthop Traumatol Surg Res. 2014 Jun;100(4):437-40.

(7) Sariali E, Stewart T, Jin Z, Fischer J. In vitro investigation of friction under edge-loading conditions for ceramic-on-ceramic total hip prosthesis. J Orthop Res. 2010 Aug;28(8) :979-85.

(8) Patel A B, Wagle R R, Usrey M M, Thompson M T, Incarvo S J, Noble P C. Guidelines for implant placement to minimize impingement during activities of daily living after total hip arthroplasty. J Arthroplasty. 2010 Dec;25(8):1275-81.e1.

(9) Asayama I, Chamnongkich S, Simpson K J, Kinsey T L, Mahoney O M. Reconstructed hip joint position and abductor muscle strength after total hip arthroplasty. J Arthroplasty. 2005 Jun;20(4):414-20.

(10) McGrory B J, Morrey B F, Cahalan T D, An K N, Cabanela M E. Effect of femoral offset on range of motion and abductor muscle strength after total hip arthroplasty. J Bone Joint Surg Br. 1995 Nov;77(6):865-9.

(11) Sakalkale D P, Sharkey P F, Eng K, Hozack W J, Rothman R H. Effect of femoral component offset on polyethylene wear in total hip arthroplasty. Clin Orthop Relat Res. 2001 Jul;(388):125-34.

(12) Charles M N, Bourne R B, Davey J R, Greenwald A S, Morrey B F, Rorabeck C H. Soft-tissue balancing of the hip: the role of femoral offset restoration. J Bone Joint Surg Am. 2004;86:1078-1088.

(13) Flecher X, Ollivier M, Argenson JN. Lower limb length and offset in total hip arthroplasty. Orthop Traumatol Surg Res. 2016 Feb;102(1 Suppl):S9-20.

(14) Pasquier G, Ducharne G, Sari Ali E, Giraud F, Mouttet A, Durante E. Total hip arthroplasty offset measurement: is CT scan the most accurate option? Orthop Traumatol Surg Res. 2010 Jun;96(4):367-75.

(15) Huppertz A, Radmer S, Asbach P, Juran R, Schwenke C, Diederichs G, Hamm B, Sparmann M. Computed tomography for preoperative planning in minimal-invasive total hip arthroplasty: radiation exposure and cost analysis. Eur J Radiol. 2011 Jun;78(3):406-13.

error: Content is protected !!